Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lil-Planet : Le blog de mes voyages

Lil-Planet : Le blog de mes voyages

Menu
La Traversée de l'Ontario

La Traversée de l'Ontario

Et voilà des nouvelles bien fraîches. Entre le 3 et le 10 juillet, nous avons passé une semaine à traverser la province de l'Ontario. L'Ontario, c'est la province limitrophe du Québec, et c'est immense! Nous voulions bien sûr le faire en stop, mais pour cette partie du voyage nous avons finalement décidé de louer une voiture. En effet, en discutant avec les gens et en faisant des recherches précises, nous nous sommes rendu compte que l'Ontario est un désert humain avec parfois 200 km sans le moindre village et qu'il y avait pleins de beaux endroits à visiter. Une semaine de location nous coûte 400 euros et 4 pleins avec l'essence à 1,01 dollars le litre. C'est pas si mal. Et on se felicitera tout les jours de ce choix pendant la semaine. 
Nous partirons donc de Niagara Falls , pour arriver à Thunder Bay, dernière ville le long du lac supérieur. On a réservé une petite kia type twingo mais on nous donnera un Dodge Journey  ( grosse voiture ) et c'est parti pour un vrai Road Trip yeaaaaaah

Biiig car

Biiig car

Dimanche 3 Juillet : 

C'est parti pour les 500 premiers kilomètres. On n'a pas de cartes, seulement google map sans connexion,  donc quelque chose de très limité. On patauge un peu jusque Toronto, mais une fois la route trouvée sur le périphérique de Toronto c'est good!!! 

La route est magnifique, bordée d'arbres de lacs et de pierres. On voit beaucoup d'Inunchuks au bord de la route. 
Point Culture : un Inunchuk c'est un petit tas de pierres en forme de bonhomme que les indiens faisaient et qui signifiait : "là où l'homme est passé ". Les gens continuent d'en faire aujourd'hui pour montrer qu'ils sont passés par là.  


On suit et suivra toute la semaine la route 17, la transcanadienne,  une route qui va De la Nouvelle Ecosse toute à l'est, jusque Vancouver. La route rêvée du Road trip ;) 


On s'arrête dans le petit village de Parry Sound faire des courses pour la semaine et on va découvrir le magnifique lac Huron, qui longe la côte Ontarienne sur 800 km, on fait une petite marche c'est trop joli.

Vue sur le lac Huron à Parry Sound

Vue sur le lac Huron à Parry Sound

On reprend la route pendant une heure et décidons de trouver un endroit en Camping sauvage pour dormir.  Et bien,  c'est très difficile!  Nous passerons énormément de temps à chercher un bon spot pour finalement tomber sur un ours! Je croyais que c'était un peu légendaire les ours au Canada, qu'on ne les voyait que dans les parcs. Mais non!! C'est bien un animal très présent et dangereux. Après cette rencontre surprise on décide d'abandonner le camping sauvage pour cette nuit et nous rendons dans un parc provincial passer la nuit. Nous avons perdu beaucoup de temps et il fait nuit,on se fait tout de même un feu pour faire à manger,  un gros raton laveur vient nous embêter dans notre camp. Trop d'animaux dans ce pays!! 

 

Lundi 4 juillet : 

 

La première nuit en camping au Canada a été très mauvaise. La rencontre avec l'ours hier m'a traumatisé et je passe la nuit à faire des cauchemars, Thomas n'est pas content :)  

Notre camp  (on a pas toujours eu des supers petits déjeuners comme ça)

Notre camp (on a pas toujours eu des supers petits déjeuners comme ça)

On profite un peu du parc provincial quitte à être ici et on fait une petite randonnée : le Gut Lake trail.  Bonne balade charmante au bord d'un lac. 

Le Gut Lake trail
Le Gut Lake trail
Le Gut Lake trail
Le Gut Lake trail

Le Gut Lake trail

On reprend la route,  et faisons les derniers kilomètres jusque Sudbury,  première grande ville depuis Toronto. On continue pendant 75 km jusque le village de Espagnola, on on fait une pause café au Tim Hurton,  temple de la wifi. On décide d'aller passer la nuit et la journée suivante à Manitoulin Island , la plus grande île dans un lac d'eau douce( le lac Huron, avec des lacs interieurs est largement habité par des amérindiens. On fait 50 km depuis Espagnola,  passons un pont en fer branlant et bonsoir nous voilà Manitoulin! !! On opte pour le camping sauvage cette fois ci, on trouve un spot, un embarcadère au bord d'un lac, avec un espace pique nique et de la forêt à côté, parfait! On mange tranquillement et regardons le coucher de soleil au bord du lac, une loutre viendra nous tenir compagnie. Lorsque la nuit est tombée on monte notre tente dans le bois, ni vu ni connu! !! On regarde même un film dans la tente, Zootopia cest super rigolo. Elle est pas belle la vie? 

Pas mal le spot de camping sauvage

Pas mal le spot de camping sauvage

Mardi 5 Juillet : 

On se réveille tôt pour démonter la tente, faut pas pousser quand même on veut pas se faire repérer!  

On fait bien car une voiture passera dans notre sous bois peu de temps après. 
Le lac est magnifique,  plein d'oies sauvages sur la plage ce matin. Nous avons passé une bonne nuit,  même si un animal est venu rodé autour de notre tente, il a finit par partir! 
On décide de faire le tour de l'île en voiture pour la visiter. Cest une jolie boucle de 56 km entre forêts, lacs et réserves indiennes. 
Au centre de l'île,  il y a un grand lac : le lac manitou , c'est le plus grand lac sur une île dans un lac au monde ( gnéeeee trop compliqué cette mise en abyme )

Petit selfie devant le lac le plus grand du monde dans une île dans un lac

Petit selfie devant le lac le plus grand du monde dans une île dans un lac

On s'arrête dans une réserve indienne : M'Chigeeng. Il y a un magasin d'artisanat et une jolie église en forme de tipi, cela représente le feu de camp et le cercle de la vie.  Un mélange des traditions amérindiennes et de croyances catholiques nous dit le Lonely Planet

Amen

Amen

On reprend la route et décidons de s'arrêter pique niquer aux portes de la réserve de Kagawong près de la chute d'eau Bridal Veil. Les chutes sont assez jolies mais l'eau n'est pas belle et le coin est bondé de monde par rapport à l'île qui est déserte.  Tant pis demi tour,  on pique niquera près d'un ruisseau. C'est mignon et ça nous rapelle quand on était petits les vacances en famille à faire des barages dans les ruisseaux. Ils n'ont jamais été efficaces ces barrages. 

Et voilà la waterfall

Et voilà la waterfall

On continue notre tour,  et on s'arrête près d'un sentier pour faire une marche d'environ 1h30 qui amène vers un magnifique point de vue sur l'île à son point culminant. Le cup and saucer trail. Le sentier ressemble parfois plus à de l'escalade mais c'est magnifique. Le point de vue est incroyable. C'est beau l'Ontario.

Cup and saucer trail
Cup and saucer trail

Cup and saucer trail

Mais il est temps de repartir de retraverser le pont branlant pour récupérer la transcanadienne, et continuer plus loin vers l'ouest. On conduira trois heures avant de s'arrêter dans un camping tranquille sur un petit lac. On a cruellement besoin d'une douche :)  On commence à faire du feu pour notre repas mais ça ne fonctionne pas. Un gentil monsieur dans sa caravane nous propose de cuire nos nouilles et nous offre même du gâteau à la rhubarbe,  quel festin ce soir! !! 
 

Coucher de soleil près du lac dans le petit camping

Coucher de soleil près du lac dans le petit camping

Mercredi 6 Juillet : 

 

Nous partons tôt du camping et prenons notre petit déjeuner dans un Tim Hurton à Sault Sainte Marie 100km plus loin. Tim Hurton c'est vraiment le Starbucks canadien,  le roi du café, et des pâtisseries américaines. On boit du café et on mange des Timbits  ( des petites boules à tout les goûts,  c'est le trou du beignet 😊). 

La transcanadienne entre Sault Sainte Marie et Wawa,  c'est sûrement une des plus belles routes du monde. On longe le lac supérieur côté canadien et les paysages sont vraiment grandioses. On s'arrête plusieurs fois pour admirer ce paysage,  je ne m'imaginais pas que l'Ontario pouvait être une aussi belle province,  on n'en parle pas beaucoup en tant que voyageur!
Première halte sur une plage du lac : la Harmony beach. Thomas barbotte dans le lac et moi j'écris.

Première plage sur la route

Première plage sur la route

On continue la route et on croise notre deuxième ours! Il chill au bord de la route et j'ai le temps de le prendre en photo

Qui se promène sur la route???

Qui se promène sur la route???

C'est Teddy! !!

C'est Teddy! !!

On s'arrête pique niquer sur une petite crique du lac magnifique : Katherine Cove, c'est tellement beau.. on est seul au monde. 

On dirait une plage tropicale �
On dirait une plage tropicale �

On dirait une plage tropicale �

La route continue, on fait un dernier arrêt plage à old woman bay. Encore un paradis perdu..

 

Encore...

Encore...

On arrive à Wawa,  c'est une petite ville au milieu de nulle part. De chaque côté il faut faire 200 km pour rencontrer la civilisation. Wawa ça veut dire "oie" en langue Objiwé,  alors on fait une petite photo avec la grosse oie de Wawa. 

Big goose

Big goose

200 km plus loin vers l'ouest on s'arrête à White river, la ville de naissance de Winnie l'ourson.  
Enfin, après 100 derniers km nous arrivons dans le parc national Pukaskwa, au coeur de la forêt boréale,  au bord du lac supérieur où nous comptons passer deux jours. Le feu aura beaucoup de mal à partir ce soir et les moustiques sont les oiseaux nationaux mais nous sommes perdu en pleine nature et ça cest le kiff! !!! 

 

Un soldat anglais au début du 20 ème siècle part chasser à White River. Il revient avec un petit ourson qu'il appelle Winnipeg. Il retourne avec Winnipeg à Québec puis à Londres. Mais le soldat est appelé en France pour la guerre et Winnipeg est mise dans le zoo de Londres. Elle est très gentille et est surnommé Winnie the pooh . Un écrivain anglais se met à écrire des contes sur elle. On connaît la suite :)

Un soldat anglais au début du 20 ème siècle part chasser à White River. Il revient avec un petit ourson qu'il appelle Winnipeg. Il retourne avec Winnipeg à Québec puis à Londres. Mais le soldat est appelé en France pour la guerre et Winnipeg est mise dans le zoo de Londres. Elle est très gentille et est surnommé Winnie the pooh . Un écrivain anglais se met à écrire des contes sur elle. On connaît la suite :)

Jeudi 7 juillet 

Ce matin grasse matinée,  on dort jusque 9h30! !!  On a encore beaucoup de mal à faire du feu, le génie du feu nous a quitté on dirait. On prend un petit déjeuner très tardif mais on fait de bonnes balades de 12h à 17h30 dans les différents sentiers du parc. On commence par le beach trail au bord du lac , un petit sentier de 2km, puis un sentier dans la forêt avec des beaux points de vue sur le lac supérieur  : manito mikana.  On fait le tour de l'Horse shoe bay sur le sentier Southwest Headland  ( c'est pour toi Laura 😊 ). Thomas se jette dans l'eau dans une magnifique crique.. dans son plus simple appareil..avant de s'apercevoir qu'elle est glacée, fou rire garanti ( pour moi pas pour lui 😁)

On finit par un sentier au bord d'un petit lac de 3,7 km : Bimose Kinoomagewnan " le chemin des enseignements", on croise 7 panneaux explicatifs sur les enseignements indiens : l'amour,  l'honnêteté, le respect,  la sagesse, l'humilité,  le courage et la vérité. 
Une très bonne journée au pays des indiens Objiwé

Panorama de l'horseshoe bay et photos du lac supérieur
Panorama de l'horseshoe bay et photos du lac supérieur
Panorama de l'horseshoe bay et photos du lac supérieur

Panorama de l'horseshoe bay et photos du lac supérieur

Vendredi 8 juillet : 

Mauvaise surprise au réveil,  il pleut des cordes. On avait prévu de faire une grosse rando. On attend dans la tente qui passe avec succès le test de résistance à l'eau. On décide d'aller prendre le petit déjeuner dans la voiture. La pluie s'arrête youpi!  On fera finalement notre grosse randonnée de 18 km de 12h30 à 19h15 dans la forêt pour voir un pont suspendu au dessus d'une rivière, sublime! !! J'en sors avec 40 piqûres de moustiques sur les jambes malgré avoir mis du répulsif toutes les heures. J'ai mal. 

Le genie du feu nous abandonnera encore ce soir. Va en enfer , génie du feu. 

La rivière et le pont suspendu,  le but de notre randonnée
La rivière et le pont suspendu,  le but de notre randonnée
La rivière et le pont suspendu,  le but de notre randonnée

La rivière et le pont suspendu, le but de notre randonnée

Samedi 9 juillet: 

On quitte le parc national vers 11h30. C'est la fin du Road trip, on se rend à Thunder Bay ce soir pour rendre la voiture demain matin, c'est passé beaucoup trop vite cette super semaine. 

On s'arrête voir des chutes d'eau sur la route. On s'arrête aussi dans une mine d'améthyste, la Blue point,  je ramasse quelques jolis cailloux que le propriétaire me laisse prendre gratuitement car ils sont petits. Trop bien! C'est un bien meilleur plan que le plan du Lonely Planet qui propose un arrêt dans une mine très touristique où rien que l'accès est payant,  sans parler du prix des cailloux que tu ramasses. 
Après 300 km, nous voilà à Thunder Bay, Road trip fini. On dort à l'auberge de jeunesse de Thunder Bay, un drôle d'endroit avec pleins de bazar et choses à observer, l'endroit est désert on est les seuls. C'est un genre d'immense bungalow géré par un vieux monsieur. On peut se faire à manger dans sa maison. C'est chouette. On part chercher un lavomatique car on a vraiment besoin de faire une machine,  de manger un morceau et profiter une dernière fois de la vue sur le lac supérieur. 
 

Petit selfie près des chutes, des jolies améthystes et l'auberge de jeunesse de Thunder Bay
Petit selfie près des chutes, des jolies améthystes et l'auberge de jeunesse de Thunder Bay
Petit selfie près des chutes, des jolies améthystes et l'auberge de jeunesse de Thunder Bay
Petit selfie près des chutes, des jolies améthystes et l'auberge de jeunesse de Thunder Bay
Petit selfie près des chutes, des jolies améthystes et l'auberge de jeunesse de Thunder Bay

Petit selfie près des chutes, des jolies améthystes et l'auberge de jeunesse de Thunder Bay

Bilan , on a traversé l'Ontario en 7 jours et en 1643 km. L'Ontario est une province magnifique et complètement sauvage. La nature s'impose ici et est définitivement plus présente que l'homme. Avec Toronto,  c'est définitivement une région du Canada à découvrir. Nous les français nous intéressons plus au Québec,  mais je vous jure que l'Ontario n'a rien à envier à son voisin et mérite son heure de gloire. 
Une nouvelle aventure nous attend maintenant,  la découverte du nord du Manitoba, les inuits, on arrive!! 
Je vous raconte tout ça jeudi prochain ;)